L'homoncule bien qu'immortel, n'est qu'un rêve évadé, une illusion aux contours inachevés.
Mon esprit, chose vagabonde, cherche sans répit une échappatoire au monde réel. Il fuit, lâche et minuscule.
C'est un homoncule aux origines mystérieuses, pétri dans des mains d'enfant, les mains malhabiles d'un bambin hésitant.
Façonné des lambeaux scintillants, que l'enfant a ramassé dans son sillage, des étioles qu'il perdait peu à peu, forcé de grandir.

Il était inerte encore...

Puis vinrent les mots...
Les mots sont absolus, éternels, encrés dans le temps, ancrés sur ces pages. Ces mots éveillent mon homoncule. Ces mots qui, tels des alchimistes fous, lui font ouvrir les yeux pour la première fois dans cet univers de noir sur blanc.
Ses pas sont mal assurés. Il se perd dans l'illusion, dans son kaléidoscope de lettres en vrac, qui lui murmurent à l'oreille des histoires fabuleuses.
Il s'anime, plonge entre elles pour y trouver son âme. Le vide à la place de son cœur absorbe avidement ses créateurs. Il est un néant qui tente désespérément de se remplir, gobant l'imaginaire tout entier.
Mais vient toujours le point final, je ferme le livre. Je retourne au monde réel, dont les couleurs ne sont pas plus fades, mais différentes de celles de l'illusion. L'homoncule se révolte, sa faim est insatiable. Il me paraît si noir, tapi dans un coin de ma tête, attendant sa pitance, torturant mon être. Me tentant, m'incitant à perdre la notion de réalité, à me noyer au milieu de ces mirages fantastiques. Il chuchote à mes rêves, se joue de ma résistance, rit face à mon dilemme, abuse de son emprise.
Mon petit homoncule noir, assis sagement au fond de mon crâne, guette chacune de ces portes magistrales, de ces portails griffonnés de voyage.

'Lire'
Il tend ses doigts tourneurs de pages, s'imbibe, grossit... s'épanouit dans l'ombre de mes pupilles.

Pauvre humaine à la lutte dérisoire contre cette part de moi-même, je précipite mes yeux sur vos lignes, dans l'espoir de l'assoupir...
  • Perdue dans la toile de mon cerveau et sans doute un peu écrabouillée entre les pages d'un livre.
  • JoinedSeptember 17, 2015



Stories by L'homoncule noir d'encre
Chihiro no Tabi by homonculusnoir
Chihiro no Tabi
Il y a des jours où l'on a l'impression de sortir d'un rêve, d'un songe étrange et merveilleux. On se sent di...
ranking #530 in spirituel See all rankings
Ira Irae by homonculusnoir
Ira Irae
La Colère et son Poison cruel me rongent jour et nuit... Les réalités se confondent, mon esprit s'y perd, je...
ranking #593 in rouge See all rankings
Sylvss by homonculusnoir
Sylvss
''Dis Papa, il existe combien de mondes parallexistants? On l'ignore, ma grande. Nous ne connaissons que le...
ranking #20 in universparallèle See all rankings
10 Reading Lists